Prévention du cancer cervical (Milieux à faibles ressources)

Le cancer cervical est évitable et curable quand il est détecté à un stade précoce. Toutefois, le cancer cervical reste la cause principale de la mortalité due au cancer parmi les femmes dans les pays en développement. Des 493 000 nouveaux cas signalés chaque année, 83 % se trouvent dans les pays les plus pauvres du monde. La majorité de ces cas sont découverts tardivement lorsque le traitement est moins efficace.

Ce cours fournira une connaissance essentielle sur le fardeau du cancer cervical ; les outils efficaces et à faible coût disponibles pour détecter et traiter les lésions précancéreuses ; une information sur le vaccin anti- papillome humain (VPH) ; les liens entre le VIH, le VPH et le cancer cervical ; et les approches de programmes éprouvées appliquées aux milieux à faibles ressources pour lutter contre cette cause de mortalité évitable.

Ce cours se concentre sur l'utilisation de l'inspection visuelle à l'aide de l'acide acétique (IVA) et la cryothérapie dans une approche à visite unique [single visit approach] (SVA) dans les milieux à faibles ressources.

Objectif

À la fin de ce cours, l'apprenant pourra :

  • Reconnaître le fardeau mondial du cancer cervical et comparer son incidence dans les régions plus ou moins développées
  • Décrire l'histoire naturelle du cancer cervical, comparer le rôle de l'infection par le VPH avec les autres facteurs de risques du cancer cervical et reconnaître les moments et les phases de la progression de la maladie
  • Identifier les approches de dépistage et de traitement, et comparer les avantages et les désavantages de ces approches
  • Expliquer pourquoi l'approche de visite unique est une stratégie efficace pour la prévention du cancer cervical dans les milieux à faibles ressources
  • Reconnaître les éléments de programmation qui doivent être adressés pour mettre en œuvre un programme de prévention réussi du cancer cervical
  • Identifier les leçons apprises des programmes de prévention du cancer cervical mis en œuvre dans des milieux de faibles ressources
  • Identifier les vaccins anti-VPH actuellement disponibles et envisager leur efficacité ; examiner les stratégies d'introduction des vaccins et les facteurs à envisager lors de l'introduction du vaccin anti-VPH
  • Examiner les liens entre le VIH, le VPH et le cancer cervical ; discuter des implications du traitement pré-cancer chez les femmes séropositives

Crédits

Les auteurs aimeraient remercier les pairs évaluateurs pour leur précieuse contribution :

Paul Blumenthal, Stanford

Megan Harris, Jhpiego

Jim Shelton, USAID

Nous aimerions également remercier les personnes suivantes pour leurs contributions au contenu et aux graphiques du cours :

Rebecca Fielding, Jhpiego

Megan Harris, Jhpiego

Renata Kepner, Jhpiego

Cecilia Llave, Philippine General Hospital

Maureen Reinsel, Jhpiego